Mui Ne – Tet Holidays 2016

Après Ke Ga on est donc allé sur Mui Ne où les plages sont plus convoités mais surtout plus propres (Ke Ga est beau de loin mais les plages sont pleines de plastique et autre déchets malheureusement).

Kite Surf sous le soleil couchant

Mui Ne est aussi très réputé pour le Kite Surf, on peut en voir jusqu’au couché du soleil!

Le vrai Mui Ne

Le centre ville de Mui Ne conserve des plages dédiées à la pêche et non pas au grillades de touristes. Une très bonne surprise surtout quand on connait la réputation trop touristique du coin.

Les bateaux de pêche avec les navettes Thuyền thúng

On peut donc profiter du paysage traditionnel d’une ville développée autour de la pêche. Des bateaux ainsi que les fameuses Thuyền thúng qui transport les pêcheurs des plages jusqu’à leurs bateaux.

Sur la route des dunes blanches de Mui Ne

Couleurs exceptionnelles en route des les Dunes de Sable Blanc.

Les dunes blanches de Mui Ne Les dunes blanches de Mui Ne

Et pour finir voici ce mini-desert qui se situe à 30km au Nord de Mui Ne.

 

 

Et le lendemain journée entière sur la moto pour rejoindre Ho Chi Minh Ville… Pas facile mais ça reste une superbe aventure! 🙂

Cambodge – Phnom Penh – 2

Cambodge… Cambodge… C’est marrent comme on peut être dépayser en ne bougeant que de 450km… 🙂

En fait, plus longtemps j’habite au Vietnam et plus je m’aperçois des différences entre le Vietnam et le Cambodge.

La première grosse différence, que tout le monde peut remarquer, c’est l’architecture.

Fini les petites maisons étroites, hautes et colorées. Ici c’est moins étroit, moins haut, mais bien plus décoré. Les status sont très particulières!

On y trouve beaucoup les lyons et ce serpent à 7 têtes :

01PhnomPenhmin

Mais c’est aussi les toits des architectures traditionnelles qui surpennent :

02PhnomPenhmin

 

03PhnomPenhmin

 

Un autre aspect qui change bien, c’est l’omniprésence des Moines dans la ville (et même dans “pas la ville”  ^^).

Les gens font des offrent (cash) pour avoir les bénédictions (de chance, prospérité, etc…). On comprend mieux pourquoi les Temples et Pagodes sont aussi bien entretenues et aussi imposantes dans le décors!!!

Il me semble même que certains personnages polotiques dépenses des fortunes pour batir des pagodes et montrer au people leur générosité (pendant que d’autres n’ont pas assez à manger…).

04PhnomPenhmin

Bon, pour ne pas visiter deux fois la même chose, Doug’ mon cousin m’a emmené visiter… une foire foraine. L’atmosphère est vraiment singulière, des lumières de tous les cotés mais comme on voit au travers des attractions, on se croirait dans un champs de lumières. Très beau… mais GERBANT! Haha après deux atractions pour bébé j’étais mort… Et Thu aussi. Un petit HeimWeh du SilterStar

05PhnomPenhmin

 

Allez, après une bonne nuit de récupération (Doug à fait nuit blanche :o). C’est parti pour se promoner dans la fraicheur du matin (haha fraicheur à 35deg!).

06PhnomPenhmin

07PhnomPenhmin

08PhnomPenhmin

 

09PhnomPenh;in

10PhnomPenhmin

11PhnomPenhmin

12PhnomPenhmin

Mais tous n’est pas si beau dans cette ville. C’est généralement sale et désordonné. Je pensais que le Vietnam l’était déjà trop. Ici c’est pire.

 

 

Cambodia – Phnom Penh

Bon, une chose est sûre : au Cambodge on mange tout aussi bien qu’au Vietnam, même si c’est différent ! 😉

Marché BBQ

Mais y’a pas que le miam miam dans la vie, et une grosse particularité qui vous indique que vous n’être plus au Vietnam, c’est notamment le style architectural des constructions traditionnelles :

Style Cambodgien

 

Style Cambodgien

 

Si vous avez entendu parler de Pol Pot, vous comprendrez les deux photos suivantes. La visite du camp d’extermination (Killing’s field) était vraiment bouleversante, je vais vous épargner les détails, mais c’est du même niveau d’atrocité que les Camps Nazi.  Plus tard au Vietnam on m’a demandé pourquoi avoir visité ça ? Certes, ce n’est pas « fun » mais c’est important de savoir ce qui s’est passé, et surtout comment on en est arrivé là. Si on ignore ce genre d’évènements, on peut très bien être les prochaines victimes d’un tel gouvernement. Et encore une fois, on se rend compte à quel point on a de la chance de vivre dans une Europe en paix (crise économique ou pas, on n’est pas forcé de prendre le bébé des voisins par les pieds et d’éclater sa tête contre un arbre – oui, c’est une partie de ce qui s’est passé là-bas de 1977 à 1979).

 

Une dent humaine

 

Le mémorial

 

Retour en moto vers le centre-ville… Heureusement pour se changer les idées, on croise des convois amusants sur la route =)

Poules sur moto!

 

Après-midi promenade dans la ville, avec entre autre le marché central puis virée vers une des îles du Mékong. On est tombé en panne au milieu de nulle part. Ce n’était pas gagné pour tracter la moto mais avec l’aide des locaux, tout est possible ! 😉 Soirée massage et miam miam ! Le lendemain, avant de rentrer à la maison, on a fait un tour dans le palais royale.

 

Palais Royale

 

Au final, la vie à l’air bien plus relax qu’à Saigon, mais je suis content de ne pas vivre au Cambodge pour les deux points suivants : le port d’arme est légal et la double devise dollar/riel est vraiment pas pratique…

 

Núi Bà Đen – 02

[La Suite]

Bon, du coup, comme il pleuvait, on n’a pas pu camper dans la montagne même. Mais ce n’est pas tombé à l’eau pour autant ! (enfin…)

Camper dans l’hotel, c’est possible ! Musique, pic nic dans le couloir par terre, sympa l’ambiance ! 😀

Camping dans l'Hotel

 

Le lendemain, la météo était parfaite, voir même trop aride ! On a enfin pu découvrir cette montagne, et surtout l’ensemble des pagodes, temples et statues qui s’y trouvent.

Pagode en bas de la montagne

Les pagodes, ça commence en bas de la montagne, donc même les moins sportifs peuvent en profiter 😉

Sinon, en cours de route, on a rencontré des gros vers méchants, des singes gentils, un dragon, un ninja et plein d’autres trucs bizarres !

Un gros ver méchant

Un gros ver méchant

 

Un dragon

Un dragon

Pas facile pour tout le monde de monter là-haut ; pour moi c’était un peu comme « sortir les vaches après l’hiver » : une envie de courir sur les cailloux, cette sensation autrichienne qui fait surface !

Dur dur la rando

Bon, on voulait aller tout en haut de la montagne, mais vu le rythme du groupe, c’était sans espoir alors on a juste tâté un peu le sentier pour la prochaine fois ! Du pur bonheur ces cailloux ! 😀

 

Pas de regrets pour autant, le temple n’est pas au sommet et est vraiment beau à visiter ! 🙂

Le Temple

 

Le temple

 

 

Ah ! Puis j’oubliais, pour les tricheurs, y’a aussi de quoi faire ! Dommage pour nous que la luge d’été était en panne pour redécendre… snif snif !

Sans efforseur!

Cambodia – Hello cousin! =)

Bon, en attendant de rédiger des vrais articles avec du blabla, je voulais juste dire que j’ai passé un superbe weekend plein d’aventures et de retrouvailles ! 🙂

Ca m’a fait super plaisir d’avoir des news de mon cousin Dougy, de découvrir son nouvel univers et une nouvelle ville =)

A très bientôt ! (oui oui, je sais, il faut que je finisse l’article sur la montagne sacrée et que je vous en rédige un prochain plus en détails sur ce weekend à Phnom Penh!).

 

Cambodia food

 

Cambodia Style!