MAx Trip – Pékin

Alors désolé pour ce long temps d’inactivité sur le Blog… N’ayant pas d’excuse valable, je propose de faire comme si de rien n’était ! na ! :p

Bah, là j’ai quelques photos à vous montrer puisque le mois dernier, mon frère, ce cher Maxence, est venu rendre visite à son frère, qui n’est autre que moi-même ! (hooo !)

On s’est retrouvé à Pékin, pour commencer un long périple qui peut se résumer par : « Pékin, HongKong, Macao, ShengZhen, Tianjin ».

Alors, bon, Pékin, c’est bon, vous connaissez maintenant… N’empêche qu’on a pu jouer les stars dès les premiers jours, et ça, c’est toujours sympathique ! :p

MAx en mode touriste

 

 

Puis bon, on est aussi allé à la Grande Muraille, découvrir cette fois-ci un endroit un peu mois touristique et où, grâce à un brouillard joueur, on n’a pu découvrir un paysage mystique et presque magique ! (bon, comme j’ai pas vu le lapin sortir du chapeau, c’était pas magique à 100%…).

A la grande murale de Chine

Bref, j’ai pris le métro de Pékin à 8h30

Ce week end, on était vite fait à Pékin… Y’avait le frère de Camille à récupérer à l’aéroport, on en a profité pour faire les soldes… enfin, le fake market. Et puis il fallait que je récupère ma carte consulaire (qui me permettra de voter aux élections présidentielles…). Dommage que cette carte ne me permet de pas choisir plus facilement le candidat… Parce que c’est pas du gâteau ! (surtout que les infos ne circulent qu’à moitié jusqu’à ici alors niveau politique, humhum…).

Bref, j’vais pas vous raconter comment j’ai négocier pour une paire de chaussure, ni la rapidité du tailleur à prendre les mesures pour une chemise (huhu, petite chemise sur mesure ! :p) ; nan, en fait y’avait bien pire que ça, c’est arrivé lundi matin, mais à mon avis c’est tous les jours pareil : Prendre le métro à 8h30 le matin.

Ça doit être l’heure de pointe, ou presque… Ben, c’est simple, y’a une rame de métro qui arrive toute les 2 minutes, mais sur le quai (quand il n’y a pas de métro), ça ressemble à ça :

 

Métro de Beijing

 

Et alors quand le métro arrive, vous imaginez bien qu’il est déjà sur-rempli (en France personne n’oserai monter dedans). Alors là, y’a un des agents de la sécurité (il y en a 2 pour chaque porte du métro, et c’est pas un métro à 3 portes hein !), qui gueule dans un haut-parleur « sortez, vite, vite ! Sortez sortez ! », puis si un des passager du métro est un peu à la bourre pour sortir, il va se faire tirer dehors par un des agents… Faut dire qu’avec le nombre de chinois qui s’apprêtent à s’entasser dans le métro, sans cette aide précieuse, le mec est bon pour un tour gratuit !

Le métro arrive ou ouvre ses portes :

WP_000003

 

 

Bref, y’a 5 personnes qui descendent du métro, métro qui est toujours plein à rabord ! Mais nan, pas de souci, y’a encore une dizaine de personne qui vont rentrer dedans (donc moi au bout du 4ième métro). Alors tu rentres dedans, okay, ça va, on est super serré, mais ça passe… Et là, tu remarques qu’ils continuent encore à blinder… ça pousse comme pas deux ! Une fois que mon sac à dos était bien enfoncé dans mon dos et que mes pieds ne touchaient plus qu’à moitié le sol, les portes ont commencées à se fermer…

Bref, j’ai pris le métro au centre de Pékin à 8h30.

Road Trip 2 : Pékin

Mes parents rejoignent le road trip pour 10 jours d’aventure et de dépaysement (y’a tout qui change par rapport à la France… tout… sauf moi !).

Pour le nouvel an chinois, ou plutôt la « foire éxpo des feux d’artifices et pétards », nous sommes allés à 北京 (Pékin).

Palais d'été à Pékin

 

 

Mais un peu de tourisme sur la grande muraille, ça ne fait pas de mal à une mouche (mais aux muscles des cuisses un peu quand même !).

La grande muraille de Chine

 

Ce week end…

… on est allé à Pékin. C’est une première pour moi, et par conséquent, j’ai inauguré le train expresse Tianjin/Beijin en 30 minutes pétantes. Pour un prix presque 4 fois moins cher, il nous faut deux fois moins de temps pour parcourir une route plus longue que mon traditionnel TER 200 Saint-louis/Strasbourg. Ça fait toujours plaisir ! :p

Bon, hormis la partie de Billard, le massage des pieds et les marchandages aux fake-markets, voici quelques photos du weekend :

Tous d’abord, la Cité interdite, accessible après la traversée de la grande place Tiananmen, photo clichée, m’enfin j’suis un touriste après tout ! :p

 

Le portrait de Mao à l'entré de la Cité Interdite

 

 

A l’intérieur de la cité interdite, c’est la grande guerre, voici un soldat chinois dans le feu du combat… Scène très émouvante :

Un jouet chinois en vente dans la rue

 

 

Mais bon, c’est pas tous… à visiter toute la journée, il commence à se faire tard…

Couché de soleil à Pékin

 

 

Et puis surtout, il nous faut trouver un bon petit restaurent (sur le coup on a fail ! ).

Hutong à Pékin

Le grand voyage…

Pfiou, c’est bon, j’ai enfin parcouru toute cette distance ! Heureusement que je n’étais pas seul, ça fait passer le temps et ça rassure quand même !

Bon, donc en fait, y’a en effet moins de 23 heures : départ 13h40, arrivée à 15h30 environ, moins les 6 heures de décalage, ça nous fait J1=10h20min + J2=15h30min –D=6h. Donc 19h50min du décollage du premier avion à l’atterrissage du second et dernier. On peut quand même rajouter 2 heures de RER, une demi-heure de taxi. Bref, le soir on était K.O. avant 20 heures !

Photo : Survol de Pékin vers 5 heures du matin

Survol de Pékin à 5h du matin