Voyages en Chine

Un mariage surdimensionné

Wengzhou, il est 5heure du matin. Le marié accompagné de ses garçons d’honneurs s’apprête à partir en mission pour ramener la Mariée dans sa famille.

Les garçons d'honneur

 

 

Après quelques épreuves et beaucoup de promesses tenues par le marié, les demoiselles d’honneurs acceptent finalement de nous laisser passer (moyennant les petites enveloppes rouges !). Victoire pour les garçons d’honneurs… On en profite pour poser avec la mariée lorsque son homme tourne le dos ^^,.

Les garçons d'honneurs et la marié

 

 

Garçons et demoiselles d'honneurs

 

 

Prochaine étape : retourner à la demeure du marié. Pour ce faire, cortilège traditionnel (le marié à dos de cheval, la mariée dans une chaise à porteur (par tradition, le marié ne doit pas voir la mariée lors du cortège). Musique et feux d’artifices sont au rendez-vous ; les demoiselles d’honneurs préservent leurs pieds en Mercedes ; faut dire qu’avec des talons aiguilles, les routes chinoises deviennent très vite un parcours du combattant…

Suivre la marié

 

 

Apéritif offert par la famille de Lei ; nous avons maintenant quelques heures pour nous reposer, nous remettre de nos émotions.

Midi : Retour à l’appartement de lei, on mange rapidement quelques plats de fruits de mer avant de partir à 45minutes de route d’ici, là où les festivités auront lieux.

Nous sommes arrivées. On sort des voitures, 100 mètres à franchir entre des fontaines d’étincelles de 3 mètre de haut, des feux d’artifices et sous les confettis. Nous arrivons enfin à un bosquet sur-aménagé, photos des mariés en grand, tapis rouge et chaises vêtus de tissus. La grande classe !

Après une cérémonie très émouvante, nous voici en pleine admiration d’un feu d’artifice (hé oui, encore ! :p)

Cérémonie en plein air

 

 

Suite à cela, un buffet sucré nous a été offert, avant de partir pour une bonne heure de croisade sur des petits bateaux.

C’est après toutes ses aventures, quand on se dit que « + » serait impossible, que nous sommes rentrés dans la salle qui allait accueillir les festivités du soir… 600 invités étaient prévus, pour un repas délicieux, des concerts, une loterie, des mises en scènes, le tous, encadré par des coatchs de plateau TV et une infra sono+light digne d’un plateau de l’émission « Le plus grand cabaret du monde » (il ne manquait peut-être que les blagues de Patrick Sébastien ^^, ».

Salle gigantesque

 

 

C’est aussi ici que j’ai eu l’immense honneur de goûter au caviar local : le concombre de mer. Comme le caviar que l’on connait, je n’ai pas vraiment aimé, mais j’ai quand même fini mon assiette haha ! :p

Le Concombre de mer

 

Après de nombreuses émotions, direction le KTV pour finir cette longue journée.

Bref, j’étais à un mariage qui sera sans doute le plus immense de toute ma vie, sur le plan organisationnel (hébergement, animations et transports), que sur les détails et les émotions transmises lors de cette journée.

 

Autour des mariés

 

Je ne te remercierai jamais assez de nous avoir invités. Que la vie vous réserve beaucoup de bonheur, de bonnes surprises et d’aventures à parcourir ensemble, à toi Lei, à Ying et au troisième petit bonhomme qui va vous suivre partout bientôt ! Merci Lei !

Les expats en fin de soirée !

Continue Reading

Lunette et Barbecue.

Roh mais bien entendu, vous avez de suite fait le rapprochement entre Lunette et Barbecue ! Non… non, ce n’est pas du Chinois… Y’a juste aucun lien… A moins que ce soit mes deux activités de ce week end…?

Oui, bon, bah vendredi j’ai enfin récupérer ma monture de Vue que voici :

Nouvelles lunettes

 

 

Et samedi soir, on est allé se faire un “coréen illimité” (le restaurant… pas d’arrière-pensée SVP !). Le genre d’endroit avec un grill au charbon par table, et un immense buffet de plats de viandes et mets divers. Le repas digne des plus gros mangeurs du monde, d’ailleurs je pense qu’on s’en est bien sorti au niveau du nombre de plat mangé, même si on s’est fait chasser par les serveurs du restaurant (ils ferment tôt !!) :

Coréen illimité

 

 

Et puis comme si ce n’était pas assez, finissons la soirée autour d’un magnifique gâteau d’anniversaire ! (anniv de qui…? Je ne sais pas… Personne en fait !)

Le Gâteau de 丁香蕊

Continue Reading

Bref, j’ai pris le métro de Pékin à 8h30

Ce week end, on était vite fait à Pékin… Y’avait le frère de Camille à récupérer à l’aéroport, on en a profité pour faire les soldes… enfin, le fake market. Et puis il fallait que je récupère ma carte consulaire (qui me permettra de voter aux élections présidentielles…). Dommage que cette carte ne me permet de pas choisir plus facilement le candidat… Parce que c’est pas du gâteau ! (surtout que les infos ne circulent qu’à moitié jusqu’à ici alors niveau politique, humhum…).

Bref, j’vais pas vous raconter comment j’ai négocier pour une paire de chaussure, ni la rapidité du tailleur à prendre les mesures pour une chemise (huhu, petite chemise sur mesure ! :p) ; nan, en fait y’avait bien pire que ça, c’est arrivé lundi matin, mais à mon avis c’est tous les jours pareil : Prendre le métro à 8h30 le matin.

Ça doit être l’heure de pointe, ou presque… Ben, c’est simple, y’a une rame de métro qui arrive toute les 2 minutes, mais sur le quai (quand il n’y a pas de métro), ça ressemble à ça :

 

Métro de Beijing

 

Et alors quand le métro arrive, vous imaginez bien qu’il est déjà sur-rempli (en France personne n’oserai monter dedans). Alors là, y’a un des agents de la sécurité (il y en a 2 pour chaque porte du métro, et c’est pas un métro à 3 portes hein !), qui gueule dans un haut-parleur « sortez, vite, vite ! Sortez sortez ! », puis si un des passager du métro est un peu à la bourre pour sortir, il va se faire tirer dehors par un des agents… Faut dire qu’avec le nombre de chinois qui s’apprêtent à s’entasser dans le métro, sans cette aide précieuse, le mec est bon pour un tour gratuit !

Le métro arrive ou ouvre ses portes :

WP_000003

 

 

Bref, y’a 5 personnes qui descendent du métro, métro qui est toujours plein à rabord ! Mais nan, pas de souci, y’a encore une dizaine de personne qui vont rentrer dedans (donc moi au bout du 4ième métro). Alors tu rentres dedans, okay, ça va, on est super serré, mais ça passe… Et là, tu remarques qu’ils continuent encore à blinder… ça pousse comme pas deux ! Une fois que mon sac à dos était bien enfoncé dans mon dos et que mes pieds ne touchaient plus qu’à moitié le sol, les portes ont commencées à se fermer…

Bref, j’ai pris le métro au centre de Pékin à 8h30.

Continue Reading

Road Trip 5 : Shangrila (Yunnan)

Dernière étape avant de rentrer à Tianjin : Shangrila. Un merveilleux bus nous y a emmené au travers le magnifiques paysages. C’était vraiment impressionnant : poursuivre une vallée étroite remplie de barrages avec au loin des sommets poudrés de neige et devant nous l’immense plateau tibétain…

Mouais, vraiment sympa ce voyage en bus.

Bon, après on est arrivé à l’hotel. Un hotel qui portait 4 étoiles. Mais le prix des chambres et le chauffage de ces dernières montrait bien que les étoiles étaient assez « légères » humhum.

Bref, peut-importe, temps qu’on mange bien et qu’on dort bien, moi je n’en demande pas plus.

Mais à cette altitude (3000mètres), qu’y a-t-il donc à voir… ?

Bah y’a du Yack… mais on a préféré le manger plutôt que de le voir… dommage pour lui… Alors on est allé voir un monastère tibétain, un village tibétain et des gens tibétains… Ahhh, papa il était content ^^ ,

Le monastère et son paysage :

Monastère à ShangRiLa

 

 

Un lieu de prière :

Lieux de Prière

 

Perdu dans les drapeaux de prières…

Drapeaux de prières

 

 

Le plus grand moulin à prière du monde – parait-il…

Moulin à prière

 

Et le gardien du moulin ^^,

Gardien du moulin

 

Continue Reading

Road Trip 4 : LiJiang (Yunnan)

Poursuite du voyage avec une journée intense : réveil à 4h du matin en direction de l’aéroport, et arrivée après le coucher du soleil, sans réservation d’hôtel et dans un contexte inattendu : une sorte d’Europaparck sans les attractions. Mais comme en Chine y’a jamais de problème, on a trouvé une chambre bien sympa, puis le programme des deux jours à venir.

Ce petit « europaparck », c’est un village traditionnel mais les rez-de-chaussée des maisons se sont tous transformés en boutiques à tout vendre et restaurants bruyant (ils doivent faire un concours sur celui qui mettra la musique le plus fort ou qui trouvera l’artiste qui chante le plus faux…). Mais sinon, avec la montagne en arrière-plan (plus de 5000mètre d’altitude si ma mémoire est bonne), l’atmosphère est très reposante (le matin quand toutes les boutiques et réstos sont fermés !).

LiJiang

 

 

Premier jour : excursion vers les gorges du tigre. Paysage vraiment sympathique, ça fait de bien de voir autre chose que de la ville en Chine !!!

En route vers les gorges du Tigre !

Vers les gorges du Tigre

 

 

Mais d’abord, faut marcher dans un sentier très sympathique ! (sauf pour les Chinoises à talons aiguilles huhu !)

Marche dans les gorges du Tigre

 

 

Les gorges du Tigre, du moins, une micro partie.

Gorges du Tigre

 

 

Le deuxième jour, c’était juste de la promenade dans ce village typique, et dégustation de quelques « mets du coin » !

La rivière apporte de l’eau claire aux habitants…

LiJiang

 

 

Les toits traditionnels chinois.

Toits chinois

 

 

Plat sucrée à base de riz (on s’en serait douté, m’enfin… ^^)

Drôles de BaooZI

 

 

Le meilleur pour la fin ! (brochette de larve et de grillons)

Brochettes de larves

Continue Reading